Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Anatomie simplifiée du pied et cheville, comment mieux comprendre notre corps?

Anatomie simplifiée du pied et cheville, comment mieux comprendre notre corps?

Le 20 février 2020

Cet article vulgarisateur et synthétique est destiné uniquement aux patients et non aux professionnels de santé.

Le pied et la cheville sont composés d’un réseau vasculaire et nerveux, d’os, d’articulations et de muscles.

Le réseau vasculaire et nerveux du pied

En arrière de la malléole interne (bosse osseuse interne au niveau de la cheville) passe l’artère tibiale postérieure (palpable dans le creux derrière la malléole) et le nerf tibial (innerve le dessous du pied).

Sur le dos du pied (au-dessus) passe l’artère pédieuse (palpable au milieu dans l’axe passant par le deuxième orteil).

En avant de la cheville, sur le cou du pied, passe le nerf fibulaire (innerve le dessus du pied).

La perception de ces deux artères à la palpation permet de vérifier si le pied est bien vascularisé (attention, l’œdème ou la forte corpulence du pied peut fausser la perception).

Les nerfs du pied sont issus du nerf sciatique.

Les os du pied

Le pied est découpé en 3 parties :

-l’avant-pied : composé des orteils avec 3 phalanges chacun sauf l’hallux (gros orteil) qui n’en a que deux, et en arrière des orteils les métatarsiens.

-le médio-pied est composé de 5 os du tarse antérieur dont notamment le naviculaire (bosse palpable sur le bord interne du pied en-dessous et un peu en avant de la malléole interne).

-l’arrière-pied est composé de 2 os du tarse postérieur, le talus (os sous le tibia) et le calcanéus (os du talon).

Les articulations du pied et cheville

Tous les os du pied sont reliés les uns aux autres par des articulations composées d’une capsule articulaire contenant un liquide : la synovie. Cette capsule est entourée de ligaments.

Trois articulations du pied sont importantes :

-l’articulation métatarso-phalangienne entre l’hallux et le métatarsien qui permet la flexion et extension de l’hallux

-l’articulation talo-crurale (première articulation de cheville) qui est entre le tibia, la fibula et la talus. Elle permet la flexion et extension du pied

-l’articulation sub-talaire (sous la talo-crurale et deuxième articulation de cheville) qui est entre le talus et le calcanéus. Elle permet de basculer le pied vers l’intérieur ou l’extérieur (mouvement de l’entorse de cheville).

Les muscles du pied

Le pied et la cheville sont composés de nombreux muscles. Pour simplifier, je vais citer uniquement les muscles permettant de faire les mouvements des orteils.

Sur le dos du pied, on retrouve les muscles permettant de faire l’extension des orteils. Le muscle court extenseur de l’hallux et les muscles courts extenseurs des orteils. Ils s’insèrent tous sur la face antéro-supérieur du calcanéus et se terminent sur la face postéro-supérieur de la première phalange de chaque orteil.
Sous la plante du pied, on retrouve les muscles permettant de faire la flexion des orteils. Le muscle court fléchisseur de l’hallux et les muscles courts fléchisseurs des orteils. Ils s’insèrent respectivement sur des os du médio-pied et sur la face inférieure du calcanéus et se termine du la face postéro-inférieur de la première phalange de chaque orteil.

Il existe aussi des muscles permettant de mobiliser l’hallux de « droite à gauche » appelés muscles abducteurs et adducteurs.

Enfin, il existe une structure fibreuse sous la plante du pied appelé aponévrose plantaire. L’aponévrose plantaire s’insère sur la face inférieur du calcanéus et dans la peau en arrière des orteils, elle permet de soutenir l’ensemble des structures sous le pied et soutien en partie la voûte plantaire. Elle est parfois à l’origine de douleur sous la plante du pied en lien avec l’aponévrosite plantaire et la fameuse épine calcanéenne.

Cette description simplifiée permet de mieux comprendre l’anatomie du pied et cheville et dans une moindre mesure de briller dans les repas de famille.